exonier


exonier
Exonier, actif. acut. Est par serment excuser aucun envers un juge, de sa non comparence, ayant esté adjourné à comparoir en personne ladite excusation fondée sur indisposition de sa personne telle qui ne luy promet venir à pied, ne à cheval ne en voicture sans grand inconvenient de sa personne Budée, à cause dudit serment, qui se fait par procuration expresse, le tire de ce verbe Grec {{t=g}}éxomnusthai,{{/t}} Iureiurando aliquem excusare qui vocatus iudicio non adest, vadimonium eiurare, Et à propos veu que les Grecs en usoient au cas auquel les François usent d'Exonier, {{o=Exomen}} disant, Aeschines en l'oraison, {{t=g}}poli paraprésbéias. Arrhôstôs dé ékhôn, tên mén présbéian ouk éxômosamtên,{{/t}} et Libanius, {{t=g}}ton d'adélphon ton émautou, kai ton adélphidoun, kai ton iatron épémpha, ouk éxomnuménous émé, (ou gar ho nomos éa tas ék tou dêmou khéirotonias én tê boulê éxomnusthai) alla tên arrhôstian mou dêlôsontas,{{/t}} et Demosthene, {{t=g}}kai labôn ton iatron ho adélphos autou, kai prosélthôn tê boulê éxômosato arrhôstéin toutoni.{{/t}}
Exonier aussi par catachrese se trouve mis pour desdommager. Ainsi en aucuns contracts anciens se lit, lequel constituant promet exonier, descharger et indemner son dit procureur de tous despens dommages et interests. Et ainsi és contracts de vendition, et autres. La raison du mot en ceste signification est, que comme l'exoniateur proprement prins, exempte par son exoine du profit d'un defaut ou d'amende l'exonié, ainsi constituant ou le vendeur exemptent de frais, dommages et interests le procureur constitué ou l'acheteur, prenans la cause et garantie pour eux quand le cas y eschet. Et ainsi en usent encores les notaires du pays de Poictou.
Exonier d'absence legitime, Iusta de causa quempiam abesse, apud quos opus est Iureiurando autumare.
Exonier de telle maladie qu'on ne peut aller à pied ne à cheval, Morbum sonticum excusare, Bud. aegrum quempiam adesse, vt neque eques neque pedes venire queat, Iureiurando profiteri.
Se faire ou envoyer exonier, Per nuntium cum mandato destinatum, Iureiurandoque rogandum, sonticum morbum excusare, Bud. Allegare qui se infesto morbo omnino ne adesse possit praepediri iureiurando apud quem opus est, asseueret.

Thresor de la langue françoyse. .

Regardez d'autres dictionnaires:

  • essoyner — Essoyner, act. acut. Qui est diction et prononciation villageoise, pour Exonier, est rendre aucun debilité de son corps ou de ses membres par coups, navrures et battures, et est metaphoriquement prins, voyez Essoyné, et Exonier …   Thresor de la langue françoyse

  • maladie — Maladie, Morbus, AEgritudo, AEgrotatio, Inualetudo. Maladie qui court sur les hommes ou sur le bestail, Lues luis. Maladie contagieuse, Contagium, Contagio. Continuelle maladie, Morbus sonticus, B. Longue maladie, Pertinax morbus. Maladie… …   Thresor de la langue françoyse


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.